Les fêtes de Marie-Madeleine

Chaque été, le 22 juillet, Sainte Marie-Madeleine est fêtée dans toutes les églises du monde, mais ici, à St Maximin, plusieurs jours de fête se succèdent pour honorer la sainte patronne de la Provence. Manèges, barba papas et joyeuses pétarades font partis du folklore! Le jour “J”, la sainte sort enfin de sa crypte où elle est recluse toute l’année. Le reliquaire contenant son crâne est disposé sur un baldaquin mauve et blanc, les deux couleurs de Marie-Madeleine*. A la fin de la grand messe, il est solennellement porté par des hommes de l’association “Santo Madaleno” jusque sur le parvis, où la population est massée dans l’attente de la procession traditionnelle. Dominicains, (gardiens des lieux depuis l’origine), religieuses, membres du clergé venus parfois de très loin et officiels, ouvrent le cortège. La foule suit derrière. S’ensuit alors un joyeux petit tour de ville au son de la voix de Monsignor Ravotti, personnage haut en couleur, entonnant le traditionnel “Santo Madaleno, ora pro nobis” et des Ave Maria!

*(mauve: couleur liturgique du carême et de la pénitence, blanc: couleur de la résurrection, pour elle qui a vu le Christ ressuscité)

Hits: 367

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *